Listhaug réagit aux allégations de racisme - 3
Sylvi Listhaug (Partie du progrès).Photo regjeringen.no

La ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Sylvi Listhaug, dit qu’elle est bombardée d’affirmations selon lesquelles elle est raciste et comparée aux nazis sur sa propre page Facebook.

Elle a publié aujourd’hui un post dans lequel elle accuse un groupe d’opposants de s’unir autour de discussions peu recommandables sur sa page Facebook.

Découvrez les Aurores Boréales

– Dernièrement, un groupe de personnes semble s’être organisé pour bombarder cette page d’allégations laides.

On me traite de raciste, de xénophobe, on me compare aux nazis et aux années 30 en Allemagne, écrit Listhaug.

Découvrez un magnifique Fjord

Elle fait référence au groupe « Pétition contre la politique d’immigration du gouvernement ».

– La plupart des membres de ce groupe sont probablement des gens ordinaires.

Mais il y a un petit cercle qui concocte des allégations de nazisme et produit des dessins de moi avec un nez de cochon, écrit-elle, et prévient qu’elle va maintenant jeter ceux qui polluent le climat de débat sur sa page de facbook.

L’un des administrateurs du groupe Listhaug se réfère à nie qu’il soit à l’origine de l’intimidation organisée.

Elle écrit que les administrateurs ne peuvent être tenus responsables des personnes écrivant sur la page Listhaugs, mais conclut par une recommandation :
– Continuez et continuez à travailler pour une bonne cause, mais n’oubliez pas de vous concentrer sur le cas et que nous, au moins ici dans notre groupe, essayons de respecter les directives, écrit Janne Loken.

Source : NTB scanpix / Norway.mw

—————–

L