Les amendes de l'UE ajoutent des banques pour manipulation de taux d'intérêt - 3
Drapeau de l’UE. Photo. Les médias de la Norvège d’aujourd’hui

Les grandes banques Crédit Agricole, HSBC et JPMorgan Chase ont été condamnées à une amende de 4,3 milliards par la Commission européenne pour avoir illégalement accepté de bloquer les taux d’intérêt sur certains types de prêts.

La commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager informe que les trois banques ont collaboré sur les taux d’intérêt sur certains types de prêts affiliés au taux de référence de la zone euro (Euribor) et ont échangé des informations sensibles en violation des règles de concurrence de l’UE.

Découvrez les Aurores Boréales

JPMorgan Chase écope d’une amende de 337 millions d’euros, le Crédit Agricole français a écopé d’une amende de 114 millions d’euros et la société londonienne HSBC a écopé de 33 millions d’euros d’amende.
La coopération illégale a eu lieu entre septembre 2005 et mai 2008, selon Western Villager.

– Les banques doivent respecter les règles de concurrence de l’UE de la même manière que toutes les autres entreprises du marché intérieur de l’UE, dit-elle.

Découvrez les Aurores Boréales

Les banques Barclays, Deutsche Bank, RBS et Société Générale ont également contribué à des activités de cartel, mais en décembre 2013 ont conclu un accord avec la Commission européenne.

Source : NTB scanpix / Norway.mw