NIPH est préoccupé par la distribution massive de la grippe pour Noël - 3
Enfant malade.Photo : pixabay.com

Le nombre de cas de grippe est plus élevé que d’habitude pour cette période de l’année, et le NIPH (Institut norvégien de santé publique) craint un pic de grippe aux alentours de Noël. On n’a pas le temps de se faire vacciner, prévient l’Institut.

Les chiffres de la semaine dernière montrent que l’incidence de la grippe dans la population continue d’augmenter. Le même nombre de personnes sont hospitalisées pour une grippe confirmée (sur la base des chiffres de la surveillance de la grippe).

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

À la semaine 48, 76 personnes ont été admises à l’hôpital avec ce qui est décrit comme une grippe sévère. Cela porte à 197 le nombre de personnes hospitalisées présentant des symptômes graves depuis la semaine 40.

L’activité grippale encore appelée est inférieure à la limite maximale, mais elle approche le seuil de faible intensité, ce qui dans ce cas donne le début de cette activité qui peut être décrite comme une épidémie de grippe.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’INSP estime donc qu’il est urgent de se faire vacciner avant le début de la saison. Il faut notamment environ deux semaines à partir du moment où le vaccin est administré pour obtenir une protection.
La semaine dernière, l’activité était toujours la plus élevée dans le comté de Vestfold.

En raison de cette situation pour la première fois, cette saison, deux éclosions de grippe sont signalées dans les établissements de santé la semaine dernière.
Les chiffres des systèmes de surveillance ne concernent qu’environ la moitié de la population et peuvent donc être quelque peu incertains.

Source : NTB scanpix / Norway.mw