Les côtes de porc toujours les plus populaires à Noël - 3
Les côtes de porc sont toujours les plus populaires à Noël.Photo : Gorm Kallestad

La moitié d’entre nous mange des côtes de porc pour le dîner la veille de Noël, tandis qu’un tiers choisit pinnekjøtt. La période danoise explique en partie l’amour du porc dans certaines parties du pays.

Il existe en effet encore de grandes différences géographiques dans ce que nous choisissons de manger pour Noël, selon une enquête Sentio réalisée pour Nationen.

Découvrez un magnifique Fjord

Alors que trois sur quatre – 75 pour cent – ​​choisissent pinnekjøtt dans l’ouest de la Norvège, la proportion dans l’est et le sud de la Norvège n’est que de 17 à 18 pour cent. Au sud et à l’est, les côtes de porc dominent. Ces différences ont une profonde trace historique. Et des parties de la nourriture de Noël norvégienne typique que nous avons importée du sud.

– Les côtes de porc et la bouillie de riz sont d’origine danoise ou allemande.

Découvrez les Aurores Boréales

Si nous remontons encore plus loin dans le temps, lorsque le Danemark régnait sur la Norvège, les Danois et les fonctionnaires instruits danois ont emporté leur coutume avec eux en Norvège, explique Virginie Amilia, chercheuse en consommation de l’Institut national de recherche sur les consommateurs (SIFO).

– La matière première du pinnekjøtt est originaire de Norvège, de l’élevage de moutons dans les montagnes de l’ouest de la Norvège. Le mode de conservation et de cuisson s’appuie également sur des connaissances développées localement.

Cela signifie que pinnekjøtt a une base culturelle très solide dans l’ouest de la Norvège.

Après les côtes de porc (49 %) et les côtes d’agneau (33 %), la dinde (4 %) et le lutefisk (3 %) sont les plus populaires.

Sinon, le ministère de l’Agriculture a déclaré dans un communiqué que sept personnes sur dix préfèrent les amandes au dîner de Noël.

Source : NTB scanpix / Norway.mw