Quatre sur dix négatifs au forage pétrolier au large des Lofoten - 3
Ministre du Pétrole et de l’Énergie Terje Soviknes.Photo : Carina Johansen / NTB Norway.mw

Il y a une majorité de gens qui sont contre le forage pétrolier au large des Lofoten et des Vesterålen. 42 % ont dit non, tandis que 31 % ont dit oui. Pendant ce temps, la proportion de dons est de 27%.

Les résultats sont issus d’un sondage réalisé par InFact pour le journal VG le lundi 9 janviere.

Découvrez les Aurores Boréales

Le sondage révèle des différences importantes entre les sexes : 41 % des hommes sont positifs et 38 % sont négatifs. Parmi les femmes, 22% sont pour le forage pétrolier, tandis que 47% s’y opposent.

Il n’y a qu’une petite majorité parmi les électeurs de Høyre et Frp qui sont pour la production de pétrole. Plus de la moitié des électeurs de Frp sont positifs avec 55%.

Découvrez un magnifique Fjord

Quant à Høyre, 48% concernent l’exploitation pétrolière à Lofoten, Vesterålen et Senja, souvent abrégée en LoVeSe. La seule région où il y a une majorité qui est positive à la production de pétrole dans LoVeSe est sur la côte ouest. Les votants d’Ap ne sont que 27% pour et 45% contre.

Le ministre du Pétrole et de l’Énergie, Terje Soviknes (Frp), a déclaré que les résultats du sondage étaient surprenants.

– Oui, les résultats d’Ap sont surprenants. Qu’ils changent maintenant de sens est également surprenant : Ap a toujours martelé la question que la richesse doit être créée avant de pouvoir être distribuée.

Il semble disparaître dans la rhétorique climatique d’Ap, dit-il.

Source : NTB scanpix / Norway.mw