Un homme s'est vu refuser l'accès au salon de coiffure de Baerum - 3
Coiffeur au travail.Photo : Frank May / NTB scanpix

Un homme du quartier qui se rendait chez le coiffeur pour faire couper les cheveux de son fils s’est vu refuser l’entrée car c’est un homme. L’ombudsman contre la discrimination est essentiel.

C’est Budstikka qui a raconté l’histoire de l’homme qui n’avait pas le droit de se faire couper les cheveux pour son fils.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Hier, j’ai appelé le coiffeur qui a annoncé des coupes de cheveux pour enfants à 100 kr. J’ai reçu des infos que je ne pouvais pas être là parce que je suis un homme », écrit-il sur Facebook.

La femme qui dirige le salon de Sandvika, a confirmé à Budstikka que seuls les femmes et les enfants y ont accès, car de nombreux clients utilisent un hijab et l’enlèvent dans le salon.

Découvrez un magnifique Fjord

– Je n’ai que des clients étrangers de pays comme la Somalie, le Pakistan et l’Afghanistan. Il y a peu de Norvégiens qui viennent, et je dois penser à mes affaires, a souligné le coiffeur.

Discrimination Ombud (LDO) a déclaré que la question dans cette affaire est de savoir si le respect de la religion et de la modestie peut justifier une telle discrimination.

– Un coiffeur peut essayer de prêter attention aux femmes qui ne veulent pas montrer leurs cheveux pour un homme, mais si le problème se pose, je veux dire qu’il en faut beaucoup pour refuser l’accès aux hommes, déclare la chef du département May Schwartz à OUI.

La discrimination fondée sur le sexe n’est fondamentalement pas légale.

Source : NTB scanpix / Norway.mw