L'UDI envisage de rappeler 500 nationalités norvégiennes - 3
Passeport Norvégien. Photo: Norway.mw Media

L’UDI envisage actuellement de révoquer la nationalité norvégienne dans environ 500 cas. Il n’est pas possible de prédire combien de personnes perdront leur nationalité norvégienne à cause de ces considérations, a répondu Listhaug dans une question écrite de Kari Henriksen (Ap).

Neuf rebonds enregistrés

Allez voir les Baleines en Catamaran

Listhaug montre qu’entre 2012 et le 16 décembre 2016, 135 personnes au total ont été privées de leur nationalité norvégienne. Parmi ceux-ci, environ 65 ont été rappelés l’année dernière.

De 2012 à mi-décembre, les autorités avaient constaté que neuf personnes étaient rentrées dans leur pays d’origine après avoir perdu leur nationalité norvégienne.

Au cours de la même période, 118 personnes ont vu leur citoyenneté révoquée sans qu’il soit noté qu’elles étaient revenues. Il s’agit de personnes qui ont peut-être quitté la Norvège par elles-mêmes, sans en informer les autorités norvégiennes, a déclaré Listhaug au Parlement.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

– Pas d’instructions

Ingeborg Grimsmo, directrice des communications de l’immigration, a déclaré à VG que l’agence n’avait reçu aucune instruction de Listhaug pour vérifier les cas où des demandeurs d’asile pourraient être entrés sous de faux prétextes.

– C’est la politique norvégienne depuis de nombreuses années et ce n’est vraiment pas nouveau, dit Grimsmo en se référant à l’ancien politicien travailliste Benjamin Ahmed qui a prétendu être un réfugié de Somalie, mais a admis plus tard qu’il venait vraiment de Djibouti. Son avocat a confirmé à Hamar Arbeiderblad en avril 2015 qu’Ahmed avait quitté la Norvège et se trouvait à Djibouti.

– Nous n’avons reçu aucune instruction concernant les questions relatives aux fausses pièces d’identité. C’est déjà dans la loi. Les instructions qui viennent concernent ceux qui viennent de zones de guerre et n’ont pas reçu de résidence permanente en Norvège. Ces séjours temporaires durent trois ans, mais si le calme ou la paix règne dans leur pays d’origine, ils sont renvoyés, a déclaré Grimsmo à VG.

Elle ajoute que s’ils reçoivent un conseil selon lequel quelqu’un a triché avec une pièce d’identité, c’est quelque chose que UDI a également fait auparavant.

Source : VG/Norvège aujourd’hui