La Direction de l'immigration intensifie la chasse aux tricheurs du système - 3
Logo UDI. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

Dernièrement, l’affaire de Mahad Abib Mahamud a reçu beaucoup d’attention après que l’UDI a décidé de le priver de la citoyenneté. La Direction pense qu’il ne disait pas la vérité sur son origine.

Dans un avenir proche, il pourrait y avoir plus de cas de ce genre. La Direction de l’immigration (UDI) a fait savoir qu’une des conséquences de la baisse des arrivées de demandeurs d’asile en Norvège sera qu’elle intensifiera la chasse aux personnes qui ont trompé leur chemin vers la Norvège et obtenu la citoyenneté, a écrit Vårt Land.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Actuellement, l’UDI examine avec attention 500 cas. Ces cas pourraient se terminer par la révocation de la citoyenneté norvégienne. L’UDI a déclaré qu' »une attention particulière sera accordée aux groupes de cas où nous savons par expérience que le risque de fraude est le plus élevé ».

«Il y a un grand avantage pour toutes les parties concernées que l’administration ait la capacité d’enquêter sur les cas de ce type le plus tôt possible, et de préférence avant que les cas frauduleux n’obtiennent la citoyenneté. Il n’est pas exclu que certaines questions fassent encore l’objet d’une enquête à un stade ultérieur », a déclaré l’UDI.

Découvrez un magnifique Fjord

Depuis 2012, 135 personnes ont été privées de citoyenneté. La moitié de ces décisions ont été prises l’année dernière, a déclaré le ministre de l’Immigration Sylvi Listhaug (FRP) dans une lettre au Parlement.

Source : NTB scanpix / Norway.mw