Moins de jeunes Norvégiens choisissent d'entrer dans l'industrie de la construction - 3
Industrie du bâtiment.Photo Pixabay

Alors que l’emploi dans l’industrie de la construction a augmenté de 11 % entre 2008 et 2014, le nombre de jeunes Norvégiens dans l’industrie a diminué.

Les travailleurs migrants étaient responsables de la croissance, selon un rapport du groupe de recherche Fafo.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Près de 80% de la croissance est venue du recrutement de travailleurs étrangers, a écrit Dagsavisen. La proportion de travailleurs norvégiens de la construction est tombée de 88 % à 80 %, et le nombre de Norvégiens de moins de 23 ans qui postulaient à des emplois dans l’industrie avait diminué.

Le rapport montrait que les Norvégiens de moins de 23 ans étaient également le groupe qui avait le plus quitté la profession.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le secrétaire syndical du Fellesforbundet, Per Skau, estime que le soi-disant « dumping social » et les délits du travail ont rendu l’industrie moins attrayante pour les jeunes.

« Les chiffres sont sérieux. Et si nous continuons à rivaliser avec une main-d’œuvre étrangère bon marché, je pense que le développement s’intensifiera. Les travailleurs étrangers devraient toujours être dans l’entreprise, mais ils doivent être intégrés dans le modèle norvégien », a-t-il déclaré.

Le recrutement dans les programmes d’enseignement professionnel est important pour l’industrie, selon le rapport Fafo. Il y a eu une baisse du nombre d’apprentissages dans le secteur du bâtiment et de la construction. Depuis 2013, il y a eu une baisse marquée du nombre d’étudiants postulant pour la matière.

Source : NTB scanpix / Norway.mw