Erna Solberg dit "Obama va me manquer" - 3
Premier ministre Erna Solberg (photo) et président Barack Obama Foto : Heiko Junge / NTB scanpix

Puis c’était fini. Barack Obama a quitté la Maison Blanche et Donald Trump a pris le relais. Le Premier ministre Erna Solberg ne nie pas que c’est triste.

« Obama va me manquer. Ses discours vont me manquer et tout ce qu’il fera me manquera », a déclaré Solberg par téléphone depuis Davos.

Découvrez un magnifique Fjord

Lorsqu’elle revient sur la présidence d’Obama, il y a un aspect particulier qu’elle souhaite souligner : son orientation internationale.

« Obama était occupé par la coopération multilatérale et les États-Unis n’essayaient pas de faire cavalier seul. Cela en a été une partie importante. Il s’occupait d’un ordre international fondé sur les droits ; de cette façon, il a construit des alliances et des coalitions entre de nombreux pays », a déclaré Solberg.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Elle ne l’absout toujours pas complètement.

« Les États-Unis sont toujours une superpuissance qui ne laisse pas toujours à l’ONU suffisamment d’espace pour prendre des décisions. Cela ne suit pas toujours à la lettre les règles de la coopération internationale. Bien qu’Obama ait été davantage orienté vers le multilatéralisme, cela a toujours été parfois difficile », a déclaré Solberg à l’agence de presse NTB.

« En ce qui concerne Trump, nous devons juste attendre et voir », a-t-elle déclaré.

«Le fait est que dans de nombreux domaines, nous ne savons pas exactement quelle sera sa politique. Cela rend les choses passionnantes, mais incertaines de leur évolution », a déclaré le Premier ministre.

Source : NTB scanpix / Norway.mw