50 000 licenciements et licenciements annoncés l'an dernier - 5
VNILogo NAV. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

Nav a reçu des alertes sur d’éventuels licenciements et licenciements de 50 000 personnes au total en 2016. C’est 400 de plus qu’en 2015.

Ainsi, le niveau est resté relativement stable, alors qu’il a doublé de 2014 à 2015.

– Le nombre total de notifications en 2016 était comparable à celui de 2015.

On n’observe plus la tendance à la hausse drastique comme l’année précédente. Le fait qu’il y ait une augmentation marquée des entreprises qui signalent des licenciements ou des licenciements, peut indiquer une tendance positive sur le marché du travail en 2017, a déclaré la directrice du Travail et de la protection sociale, Sigrun Vågeng.

Près de 17 500 des mises à pied et des mises à pied annoncées en 2016 provenaient de l’industrie. Cela a une forte corrélation avec le déclin de l’industrie pétrolière.

Le nombre de notifications de l’industrie était toujours inférieur à celui de 2015. Par catégorie, les activités minières et carrières et les activités commerciales ont en revanche connu une augmentation. La seule industrie sans alerte était l’enseignement.

Rogaland est le comté avec le plus de notifications en 2016, avec 17 000. C’est aussi là que l’on trouve la plus forte augmentation, avec 2 300 alertes supplémentaires.

Seules les entreprises qui envisagent de licencier ou de licencier 10 employés ou plus doivent le divulguer.

Et même si un employeur alerte sur d’éventuelles mises à pied ou mises à pied, il n’est pas certain que les prévisions entraîneront des licenciements, précise Nav.

Source : NTB scanpix / Norway.mw