6,3% des élèves déclarent être victimes d'intimidation à l'école - 3

L’année dernière, dans une enquête auprès des étudiants, 6,3% des élèves des écoles norvégiennes ont répondu qu’ils étaient victimes d’intimidation deux à trois fois par mois ou plus.

6,3% est un chiffre global pour les élèves qui, dans une combinaison ou une autre, sont intimidés par des pairs, des adultes à l’école ou numériquement par leurs camarades de classe.

Si l’on ne considère que ceux qui sont intimidés par leurs pairs, le chiffre est de 4,6%. Dans cette catégorie, plus de 40% des répondants ont déclaré qu’aucun adulte n’était au courant de l’intimidation.

Découvrez un magnifique Fjord

16% ont répondu que l’école était au courant de l’intimidation, mais n’a pris aucune mesure pour y mettre fin.

Découvrez un magnifique Fjord

En ce qui concerne le type de harcèlement, près de 70% des élèves ont répondu qu’ils étaient souvent victimes d’intimidation, en étant injuriés et taquinés de manière blessante.

46% sont victimes d’intimidation à l’extérieur de l’école et de harcèlement, tandis que 23% ont été victimes d’intimidation physique.

‘C’est sérieux. Les élèves doivent être pris au sérieux lorsqu’ils disent être victimes d’intimidation. Ceux qui travaillent dans les écoles doivent avoir une formation sur la façon de détecter et d’arrêter l’intimidation, et de suivre les élèves impliqués et le milieu. Nous avons plusieurs offres ouvertes aux écoles pour renforcer cette expertise vitale », a déclaré le directeur de la direction de l’éducation, Hege Nilssen.

1,8% ont déclaré avoir été victimes d’intimidation par des adultes à l’école deux à trois fois par mois ou plus, et 1,9% ont répondu avoir été victimes d’intimidation numérique deux à trois fois par mois ou plus.