Sosialistisk venstreparti (Parti de la gauche socialiste - SV) demande des allocations familiales supplémentaires pour lutter contre la pauvreté - 3
Le leader du Parti de la gauche socialiste Audun Lysbakken.Photo : Gorm Kallestad / NTB scanpix

Le leader du SV, Audun Lysbakken, cherche à faire des élections législatives d’automne une occasion de faire des choix de solidarité et d’augmenter les allocations familiales à ceux
qui reçoivent actuellement le moins.

Lysbakken ne fera pas campagne pour une allocation sous condition de ressources.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Il veut un système universel, où tout le monde a plus, avec les augmentations les plus importantes pour les parents isolés et les familles avec trois enfants ou plus, a rapporté le journal Bergens Tidende.

«Si vous avez des allocations familiales sous condition de ressources, de nombreux parents qui n’ont pas d’emploi perdent le supplément s’ils vont travailler.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Nous ne voulons pas pénaliser les personnes qui obtiennent un emploi », a déclaré Lysbakken lors d’une réunion annuelle dans la municipalité de Hordaland à Bergen samedi.

Il a souligné que le parti ne conclura aucun accord avec l’Arbeiderpartiet (Ap) sans mesures visant les enfants pauvres.

Il rappelle aux auditeurs que la montée des inégalités n’est pas seulement un problème aux États-Unis et dans une grande partie de l’Europe.

« En Norvège également, les inégalités économiques sont accrues, et plus que la plupart des gens ne le pensent. Par conséquent, nous ferons des élections législatives de cet automne l’occasion de faire des choix solidaires », a déclaré Lysbakken.

Source : NTB scanpix / Norway.mw