Application de paiement mobile conçue pour les smartphones (Vipps) pour lancer une solution pour les enfants - 3

Une application de paiement mobile conçue pour les smartphones (Vipps) lance un dispositif permettant aux enfants de sept à quinze ans de disposer de leur propre compte bancaire et carte bancaire.

Le Forbrukerombudet (ombudsman des consommateurs) examinera la faisabilité du service.

Dans la première version de la carte et VIPPS pour les enfants, dont le lancement est prévu durant l’été, les développeurs ont mis une limite aux transferts de 20 000 par an. Les enfants peuvent recevoir de l’argent jusqu’à trois fois par jour.

Allez voir les Baleines en Catamaran

«Nous examinons ensuite ce que les parents pensent être une bonne limite d’âge pour que leur enfant soit autorisé à transférer de l’argent. Maintenant, BankID envisage d’abaisser la limite d’âge à 13 ans, afin que le client puisse augmenter les limites lui-même », a expliqué la responsable du développement commercial, Ina Østensjø de Vipps à l’agence de presse NTB.

Découvrez un magnifique Fjord

Le médiateur des consommateurs a déclaré à NTB que les enfants ne devraient pas prendre le contrôle de leurs propres fonds bancaires.

« Nous examinerons le projet de NTB. Fondamentalement, il est possible de fournir des services de paiement électronique pour les enfants. Mais il existe des règles très strictes pour le seuil de paiement pour les enfants, et le système doit être sûr et bien prévoir le contrôle parental », a déclaré le directeur technique, Jo Torkel Gjedrem, du médiateur des consommateurs.

La solution Vipps pour les enfants doit être lancée sous les auspices de la banque DNB, mais ils travaillent sur une solution qui permettra aux clients d’autres banques norvégiennes d’utiliser le service.

Vipps faisait jusqu’à présent partie du groupe DNB, mais il a été annoncé lundi qu’une centaine de banquiers norvégiens étaient devenus propriétaires de Vipps avec DNB.

Source : NTB scanpix / Norway.mw