L'industrie du bâtiment croit en l'avenir, mais elle a besoin de plus de personnel - 3
Industrie du bâtiment.Photo Pixabay

Le baromètre économique de cette année pour l’association de l’industrie du bâtiment (BNL) montre que les entreprises sont plus positives cette année que l’année dernière et souhaitent augmenter les embauches.

Mais le grand défi est de trouver de la main-d’œuvre qualifiée, et la croissance s’arrête dans de nombreuses entreprises car elles ne peuvent pas atteindre la main-d’œuvre qualifiée.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Au total, 40 % des entreprises embauchent des travailleurs cette année et la moitié des apprentis. BNL écrit que c’est la première fois que tant d’entreprises disent qu’elles emploieront comme dans cette dernière enquête.

Qu’il y ait jusqu’à 36 pour cent des entreprises qui luttent pour obtenir des travailleurs qualifiés est inquiétant. Fafo a prévu une demande de 7 000 à 8 000 nouveaux travailleurs par an jusqu’en 2030.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’Association nationale souhaite que la clause d’apprentissage soit inversée à 500 000, de sorte que les petites et moyennes entreprises seront également tenues d’embaucher des apprentis.

Il y a encore des comtés côtiers en général et le Rogaland en particulier est négatif. Les comtés de l’intérieur semblent s’être stabilisés après un petit retour en 2015, tandis que le télémark ne s’est pas poursuivi pourrait ressembler à une tendance négative ces dernières années.

Il y a une croissance significative des entreprises qui pensent que 2017 est meilleur que l’année précédente. Pour la première fois depuis 2013, ce sont désormais davantage ceux qui pensent que ça va mieux que ceux qui croient à une situation de marché inchangée.

Plusieurs entreprises s’attendent à un bénéfice entre 3 et 6 pour cent cette année par rapport à l’année dernière, et un peu moins s’attendent à être à perte.

Source : NTB scanpix / Norway.mw