Le gouvernement augmente le soutien de l'État à l'avortement - 3
Bébé.Photo: pixabay.com

Le gouvernement norvégien a augmenté de 85 millions le financement de la planification familiale et de l’avortement médicalisé.
«Nous pensons que les femmes ont le contrôle de leur propre corps et que ne pas avoir d’enfants trop tôt est une étape extrêmement importante dans la promotion de l’égalité des femmes. Ainsi, lorsqu’un pays coupe, nous essayons de combler le vide », a déclaré la Première ministre Erna Solberg au journal VG.

Selon le journal, le gouvernement norvégien a renforcé ses investissements dans la planification familiale et l’avortement médicalisé de 85 millions cette année par rapport à 2016.

Le financement est intervenu après que des pressions aient été exercées par un large front de partis et d’organisations norvégiennes, qui ont fait valoir que la Norvège doit intervenir pour compenser les coupes de Donald Trump dans l’aide à la santé des femmes.

Découvrez les Aurores Boréales

Fin janvier, le président a réintroduit une interdiction d’utiliser l’argent de l’aide américaine pour des organisations qui fournissent ou donnent des informations sur l’avortement.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le ministre des Affaires étrangères, Børge Brende, a déclaré que la Norvège enverrait de l’argent par les canaux qui fonctionnent le mieux.

«La Norvège a déjà investi un milliard pour la santé des femmes. Nous évaluerons si nous devons renforcer davantage ce domaine important », a-t-il déclaré au journal VG.

Mardi, plus de 60 organisations ont signé une lettre à Erna Solberg, demandant à la Norvège d’augmenter son soutien aux organisations qui cherchent à aider les femmes à accéder à l’avortement.

Source : NTB scanpix / Norway.mw