Un chalutier russe est remorqué jusqu'à Tromsø - 3

Le navire des garde-côtes, le Svalbard, avait un chalutier russe en remorque à son retour d’une patrouille dans la mer de Barents.

Le chalutier Borej a subi une panne de moteur et a eu besoin de l’aide du navire de sauvetage norvégien jeudi, a écrit le journal Nordlys.

« Ce n’était rien de dramatique, mais les prévisions météorologiques étaient mauvaises et les distances étaient grandes », a déclaré l’officier de service, Njål Havard Rokenes des garde-côtes. Le Svalbard a mis six heures pour atteindre le chalutier russe.

Découvrez un magnifique Fjord

«Sans nous, ils auraient pu rester allongés là depuis longtemps, puis cela aurait peut-être été un sauvetage. Fondamentalement, il s’agissait d’une mission commerciale pour un remorqueur, mais ces ressources sont limitées dans la mer de Barents », a déclaré Røkenes. Les garde-côtes ne s’attendent cependant à aucun paiement, et le commandant de la garde a expliqué que cela fait partie de leur préparation aux missions de sauvetage en mer.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le chalut est toujours au fond de la mer de Barents, mais Borej doit le récupérer lorsque les machines seront réparées.

Au cours des trois dernières semaines, le même navire de patrouille norvégien a également secouru douze étudiants et membres du corps professoral de l’Université de Svalbard après que leur navire a commencé à prendre l’eau.

Rokenes a décrit la mission comme un succès, mais a souligné qu’il y a moins d’activité dans la mer de Barents en hiver.

Source : NTB scanpix / Norway.mw