Les employeurs pensent qu'il y a une reprise pour les ingénieurs - 3
Industrie.Photo : pixabay.com

L’industrie de l’ingénierie est plus optimiste quant à l’avenir. En particulier, le secteur privé, les technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’industrie de la construction auront besoin de plus d’ingénieurs dans les années à venir.

Dans une enquête annuelle sur la demande d’ingénieurs menée par la Société norvégienne des ingénieurs et des technologues (NITO), 42% des employeurs en ingénierie ont répondu qu’ils pensaient que le marché global des ingénieurs augmenterait au cours des trois prochaines années, a écrit Teknisk. Ukeblad (TU).

Découvrez un magnifique Fjord

L’année dernière, en comparaison, seulement 17 % ont dit la même chose.

Le président de NITO, Trond Markussen, pense que cela pourrait être un signe que la tendance négative au sein de l’industrie de l’ingénierie est sur le point de s’inverser.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Nous voyons qu’il existe un large éventail d’opportunités pour ceux qui commencent maintenant leurs études et obtiendront leur diplôme dans trois à cinq ans. Ils pourraient bien avoir plus d’opportunités qu’aujourd’hui », a déclaré Markussen.

Mais tous les employeurs ne sont pas également optimistes. 16 % des personnes interrogées pensent que le marché du travail va en fait se resserrer au cours des trois prochaines années. Il s’agit toujours d’une forte baisse par rapport à la même enquête en 2016, lorsque 48% ont donné des réponses négatives.

Près d’un tiers des employeurs ont indiqué qu’il est difficile de recruter des ingénieurs possédant les bonnes compétences. Les municipalités surtout ont du mal à trouver des ingénieurs qualifiés.

Source : NTB scanpix / Norway.mw