Le porte-parole de la « Oummah du Prophète » expulsé pour poursuivre l'État norvégien en justice - 3
Tribunal de district d’Oslo. Photo : wikimedia.org

Un homme de 28 ans qui avait défendu le groupe ‘The Prophet’s Ummah’, qui a été expulsé de Norvège l’année dernière, a engagé des poursuites contre l’État, exigeant qu’il révoque la décision.

L’affaire débutera mardi devant le tribunal de district d’Oslo, a rapporté NRK News.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le citoyen suédois de 28 ans a été arrêté par la police et expulsé de Norvège fin 2016.

La décision d’expulsion des autorités norvégiennes a été prise sur la base de l’article 122 de la loi sur l’immigration, qui traite de « l’expulsion pour l’ordre public ou la sécurité ».

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’homme, nommé Abu Arijon, est devenu le chef du groupe islamiste « La Oummah du Prophète » après qu’Ubaydullah Hussain a été arrêté et accusé de recrutement de terroristes.

En novembre, TV 2 a rapporté qu’Arijon est en réalité Adnan Shalunei, un citoyen suédois né au Kosovo. Il a immigré de Suède en Norvège en janvier 2009.

Le cabinet d’avocats Elden représente l’homme de 28 ans, qui prétend qu’il y a des erreurs factuelles dans les motifs de son expulsion et une interprétation incorrecte de la loi, de sorte que l’expulsion est donc invalidée.

Source : NTB scanpix / Norway.mw