Le père de six enfants devant le tribunal pour avoir tué sa femme nie l'accusation de maltraitance d'enfants - 3
Demandezøy. Une femme a été retrouvée morte dans cette maison.Photo : Marit Hommedal / NTB scanpix

Un homme de 43 ans a admis avoir poignardé sa femme à mort en 2015, mais pas qu’il maltraitait ses enfants. Le procès a débuté lundi devant le tribunal de district de Bergen.

« Il expliquera ses actes et reconnaîtra être coupable du meurtre », a déclaré l’avocat de la défense, Brynjulf ​​Risnes, à Bergens Tidende avant que le tribunal ne siège.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’homme est accusé d’avoir tué intentionnellement sa femme de 39 ans dans leur maison familiale à Follese à Askøy, le 14 février 2015.

Le même jour, l’homme s’est arrêté devant la prison de Bergen à Hylkje avec une valise préemballée, disant au personnel qu’il avait tué sa femme.

Allez voir les Baleines en Catamaran

La femme a été poignardée avec un couteau à plusieurs reprises et est décédée peu de temps après d’un collapsus pulmonaire, d’une blessure au cœur et d’une perte de sang, selon l’acte d’accusation.

L’homme est également accusé de mauvais traitements infligés à cinq des enfants et de violence contre la femme en la présence des enfants. Il y aura une demande d’indemnisation au nom des six enfants.

Les enfants ont également besoin d’une famille d’accueil pour remplacer celle qu’ils ont perdue. Au moment du meurtre, les six enfants étaient âgés de 1 à 18 ans. L’homme est originaire de Somalie et est maintenant citoyen norvégien. Il en fut de même pour sa femme décédée.

L’homme de 43 ans a été évalué par un expert psychiatrique qui a conclu qu’il était apte à faire l’objet de poursuites pénales. Le tribunal de district de Bergen a fixé deux semaines pour le procès.

Source : NTB scanpix / Norway.mw