L'Église norvégienne perd du terrain - 3

L’Église norvégienne en déclin constant

En 2016, il y avait environ 3,8 millions de membres enregistrés de l’Église norvégienne (Den Norske Kirke). C’est 41 000 de moins que l’année précédente et 90 000 de moins qu’il y a quatre ans.

Le déclin des membres de l’église se produit malgré une croissance démographique d’environ 1 pour cent par an. Au total, 71,5% de la population norvégienne sont enregistrés comme membres de l’Église protestante norvégienne (DNK). Au cours des quatre dernières années, ce pourcentage a diminué de près de cinq points de pourcentage.

Le nombre de Norvégiens baptisés et confirmés montre également des chiffres en baisse. 32500 enfants ont été baptisés et 37400 jeunes de 15 ans ont reçu leur communion en 2016.

La part des baptisés par rapport aux personnes nées est désormais tombée à 55,3%, ce qui entraîne une baisse de 8,4% depuis 2012.

Le pourcentage de ces enfants dans la famille confirmés à 15 ans est de 60%. La baisse au cours des quatre dernières années a été proche de quatre pour cent, selon les chiffres présentés mercredi par Statistics Norway (SSB).

Ceux qui assistent à des services religieux réguliers suivent également la tendance à la baisse. En 2016, moins de 5,7 millions de participants distincts étaient inscrits au culte. C’est 330 000 de moins qu’il y a quatre ans.

Mais quand il s’agit de la fin de la vie, la foi est toujours debout. En 2016, la proportion de funérailles religieuses était de 88,8%. Le chiffre correspondant il y a quatre ans était de 89,7%.

L’État et l’Église norvégienne ont rompu les liens officiels à partir du 1er janvier 2017.