Un sondage montre que Jonas Gahr Støre est toujours le favori - 3

Jonas Gahr Støre du Labour (Ap) est le favori du peuple pour le poste de Premier ministre

Selon une enquête menée par Respons Analysis pour le journal Aftenposten, Jonas Gahr Støre d’Arbeiderpartiet (Parti travailliste – Ap) est toujours le favori du peuple pour devenir le prochain Premier ministre, avec 47% de soutien contre les 40% du Premier ministre Erna Solberg (conservateurs). . C’est en légère baisse par rapport au mois dernier.

«C’est gratifiant que Jonas dirige le sondage du Premier ministre. Les élections législatives de 2017 seront un choix gouvernemental très clair », a déclaré Trond Giske, chef adjoint d’Ap.

Léger paradoxe : les femmes soutiennent Jonas – Les hommes soutiennent Erna

Selon l’enquête, 53% des femmes préfèrent Støre, contre 33% des électrices qui préfèrent Solberg. Parmi les électeurs masculins, Solberg a une petite avance.

«Ce n’est que parmi les plus âgés (plus de 60 ans) que Solberg a plus de soutien que Støre. Dans tous les autres groupes d’âge, Støre est en avance », a déclaré Idar Eidset dans Respons Analysis.

Støre a une emprise solide sur les soi-disant électeurs rouges-verts, Erna sur les partenaires de la coalition

Les chiffres montrant la popularité des candidats au poste de Premier ministre parmi les autres partis politiques montrent que Støre a une emprise solide sur les électeurs des travaillistes, Sosialistisk Venstreparti (SV), Senterpartiet (Sp), Rød (Rouge) et MDG (Parti de l’environnement).

Solberg est le choix définitif de ceux qui votent Høyre (Conservateurs) ou Fremskrittspartiet (Parti du progrès), mais elle est aussi populaire auprès des électeurs de Kristelig Folkeparti (démocrates-chrétiens – KrF) et Venstre (libéraux), mais là, le tableau est plus divisé. 42% des électeurs libéraux ont coché Støre comme leur choix principal.

Prend de l’élan

Le leader parlementaire conservateur, Trond Helleland, espère que Solberg gagnera du terrain avant les élections.

«Je n’accorde pas beaucoup de poids à ces chiffres. Il n’y a qu’un petit nombre de personnes interrogées par chaque parti, et plus de 50% des libéraux et des démocrates-chrétiens ont déclaré qu’ils voulaient qu’Erna Solberg continue à diriger la Norvège », a-t-il déclaré.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui