Modification de la loi sur la propriété intellectuelle supprimée - 3
Linda Hofstad Helleland, Photo: Thomas Haugersveen, statsministerens kontor

Plusieurs artistes norvégiens se sont mobilisés contre la proposition du gouvernement d’une nouvelle loi sur la propriété intellectuelle. Maintenant, le paragraphe le plus controversé est supprimé.

L’article 71, très discuté, signifie que le droit d’auteur d’une œuvre d’art peut revenir à l’employeur et non à l’artiste. Maintenant, le Parlement supprime ce paragraphe, rapporte NRK. Dans un communiqué de presse, les conservateurs écrivent que la proposition «n’exprime pas dans une assez large mesure les droits du détenteur du droit d’auteur».

La ministre de la Culture, Linda Hofstad Helleland (conservatrice), a également fait une déclaration. Elle écrit sur sa page Facebook qu’elle soutient la suppression du paragraphe.

– Mon intention a toujours été de rendre la vie quotidienne des artistes plus facile, plus prévisible et avec une plus grande opportunité pour leurs propres revenus. Comme le gouvernement n’a pas l’intention de modifier les pratiques ou les politiques dans ce domaine, il n’est pas difficile de soutenir que le paragraphe 71 n’est pas adopté, écrit-elle en outre.

L’article stipule que «le droit d’auteur d’une œuvre est transféré à l’employeur si l’artiste créateur est dans une relation de travail».

Plusieurs artistes norvégiens se sont mobilisés en début de semaine contre le projet de loi, avec la campagne #utenmusikk. Cela signifie que plusieurs artistes, dont Bjørn Eidsvåg, Ingrid Olava et Marit Larsen, ont retiré la musique de leurs vidéoclips pour souligner l’importance des lois sur la propriété intellectuelle pour les artistes.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui