La Norvège devrait se conformer au système de péage routier à l'échelle européenne - 3
Péage. Photo : wikimedia.org

Dans dix ans, le kilométrage deviendra déterminant dans le coût du péage si les propositions de la Commission européenne sont adoptées. La Commission a présenté mercredi les huit propositions législatives de la feuille de route « L’Europe en mouvement ».

L’objectif de la législation est de rationaliser le cadre réglementaire en Europe, en rendant les coûts plus équitables pour les usagers de la route, tout en réduisant simultanément les émissions du trafic routier.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Si les propositions sont adoptées, elles s’appliqueront à l’Espace économique européen (EEE).

Le kilométrage détermine le paiement

Parmi les propositions, le péage sera payé en fonction de la distance parcourue. Les voitures doivent être équipées de puces électroniques dans toute l’UE, avec un

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

le système de facturation. Les pays sont libres de décider s’ils veulent ou non des péages, mais s’ils le font, ils doivent suivre les propositions, fait valoir la Commission.

De la redevance annuelle à la redevance d’utilisation

La Commission européenne a également proposé de remplacer la redevance européenne fixe par voiture pour une période de temps, équivalente à la redevance annuelle norvégienne, par un système

payer pour le nombre de kilomètres parcourus. Selon la proposition, les redevances annuelles seront progressivement supprimées pour les poids lourds d’ici 2023 et pour les voitures particulières d’ici 2027. En outre, la Commission souhaite réduire considérablement les redevances pour les voitures à zéro émission.

Source : NTB scanpix / Norway.mw