Une amende d'un million de couronnes infligée au service de paiement de Telenor - 3

Le service de paiement, Strex, doit payer 1 million de couronnes pour que son affaire, que le médiateur des consommateurs considère comme des accords d’utilisation illégaux, soit conclue.

L’entreprise a été sanctionnée par le médiateur des consommateurs en novembre 2016, mais s’est plainte de cette décision auprès du régulateur du marché. Selon le journal E24, le Conseil de régulation du marché (Markedsrådet) a décidé que l’amende serait maintenue et que l’argent devait être payé.

Découvrez un magnifique Fjord

« Nous ne sommes pas opposés aux solutions de paiement simples. Mais les consommateurs ont le droit de savoir à quoi ils participent. Strex a permis aux consommateurs de payer le stationnement, les transports publics et d’autres frais sans conclure d’accord-cadre. Ils ont enfreint la loi sur les accords financiers », a déclaré Jo Gjedrem, vice-président principal du médiateur des consommateurs.

Le PDG, Tove Mette Dramstad, du service de paiement basé en Norvège rejette l’accusation selon laquelle ils ont violé les lois de l’accord contractuel. La société appartient à Telenor, Telia et icenet.no, et se déclare avoir plus de trois millions d’utilisateurs individuels.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Le paiement des billets électroniques ne nécessite pas de licence et ne relève donc pas de la loi sur les accords financiers », a déclaré Dramstad, indiquant que Strex, entre autres, propose le paiement électronique par SMS pour le stationnement et les transports publics.

L’entreprise prend néanmoins note de la décision et coopérera avec le médiateur des consommateurs pour « assurer la bonne mise en œuvre des changements ».

Source : NTB scanpix / Norway.mw