Loi interdisant de jeter de la nourriture - 3
Député de Krf, Line Hjemdal. Photo: Stortinget

KrF demande au gouvernement de mettre en place une loi interdisant de jeter rapidement de la nourriture

Les chrétiens-démocrates (Kristelig Folkeparti) se félicitent de l’accord sur les pertes alimentaires entre l’industrie alimentaire et le gouvernement, mais exhortent les autorités à mettre en place rapidement un acte de lancement de nourriture.

– KrF veut une loi sur l’élimination des denrées alimentaires et est maintenant impatient que le gouvernement achève les travaux afin de trouver un bon modèle pour la Norvège. Je pense que plus d’un accord industriel est nécessaire, même si je suis heureux de ce qui est fait et qu’ils se sont fixé des objectifs élevés, déclare la députée, Line Henriette Hjemdal (KrF), à NTB.

Elle souligne que des pays comme la France et l’Italie ont déjà résolu le problème.

Découvrez les Aurores Boréales

– La Norvège ne devrait pas être pire. Pour atteindre cet objectif, chacun doit contribuer. Une telle loi réduira les pertes alimentaires dans l’industrie de l’épicerie et enverra un signal clair aux consommateurs que les aliments qui peuvent être mangés devraient être mangés au lieu d’être jetés, dit-elle.

Découvrez les Aurores Boréales

FIVH (Fremtiden i våre hender)

KrF propose une loi imposant à l’industrie de l’épicerie et à l’industrie alimentaire de donner des aliments comestibles qu’ils ne peuvent pas vendre afin que les personnes qui en ont besoin les obtiennent.

L’avenir entre nos mains (FIVH) signifie que l’accord n’est pas assez concret, même si les objectifs et les intentions sont bons. La FIVH souhaite également une loi distincte sur les denrées alimentaires où les magasins sont tenus de conclure un accord pour donner les surplus alimentaires à des organisations caritatives.

L’objectif derrière l’accord qui a été signé vendredi est de réduire de moitié les pertes alimentaires d’ici 2030.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui