De nombreux conducteurs lisent ou écrivent des SMS pendant qu'ils sont au volant - 3
Téléphone portable. Photo : La Norvège aujourd’hui Media

Un récent rapport du Département de l’économie des transports (TØI) montre que depuis 2011, le pourcentage de personnes qui lisent ou écrivent des SMS en conduisant des voitures est passé de 32 à 44%.

L’Administration norvégienne des routes (Statens vegvesen) a interrogé 2331 conducteurs sur leur comportement en matière de circulation dans le cadre du rapport « État de la sécurité routière – 2016 ».

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le pourcentage de personnes qui utilisent des téléphones portables est passé de 52 % en 2011 à 72 % l’année dernière, ce que TØI considère comme une évolution positive.

Mais même si moins de personnes tiennent le téléphone en conduisant, les habitudes de lecture ou d’écriture de SMS ont évolué dans le sens inverse.

Découvrez les Aurores Boréales

— C’est ça qui est dangereux. Toutes les activités qui détournent les yeux de la route pendant de longues périodes augmentent considérablement le risque d’accident. Le risque est au moins 20 fois plus élevé », a déclaré un chercheur de l’institut Transportøkonomisk Fridulv Sagberg à NRK News.
L’année dernière, cinq personnes sont décédées dans des accidents dont l’utilisation mobile était probablement l’une des causes. Quatre d’entre eux avaient moins de 30 ans. Depuis 2005, 46 personnes sont décédées dans de tels accidents.

Gjensidige Insurance Company a également récemment étudié les habitudes d’utilisation des mobiles chez les automobilistes et a découvert que 50 % des conducteurs de moins de 30 ans ont reçu un selfie de quelqu’un qui conduisait une voiture.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui