Plus de 7 millions d'enfants non scolarisés au Congo - 3

Les combats et le conflit militaire au Congo ont empêché des centaines de milliers d’enfants d’aller à l’école. Selon Refugee Aid, aujourd’hui, un total de 7,4 millions d’enfants au Congo ne vont pas à l’école.

Plus de 850 000 enfants ont fui l’escalade des combats dans la région du Kasaï au cours de l’année écoulée, a rapporté lundi l’organisation.

Plus de 900 écoles ont été détruites. Refugee Aid demande aux donateurs internationaux de donner la priorité à l’éducation dans les efforts de secours d’urgence, et a souligné que la scolarisation peut empêcher les enfants de rejoindre les milices armées.

« Les donateurs doivent reconnaître que l’éducation et la scolarisation sont également un outil de protection », a déclaré Celestin Kamori, coordinateur du programme d’éducation des réfugiés au Congo.

Le Congo avait déjà un système scolaire faible, et le grand pays d’Afrique centrale, qui est en conflit presque permanent depuis les premières arrivées portugaises au 16ème siècle, et la puissance coloniale ultérieure de Léopold de Belgique au 19ème siècle, et des guerres continues avec des fourniture d’armes et de financement par les USA à la fin du 20ème siècle, risque désormais une population de personnes qui sera privée d’éducation pendant toute une génération.

De nombreuses écoles qui sont restées ouvertes malgré le conflit sont utilisées comme abris temporaires pour les réfugiés déplacés à l’intérieur du pays.

Il est temps pour la communauté internationale, à l’origine responsable de tant de problèmes du Congo, et les dirigeants politiques congolais, de s’asseoir à une table de négociation et d’élaborer une feuille de route pour l’avenir du pays, pour le bien de ses enfants.

Peut-être qu’en leur créant un avenir, un désastre peut être évité ailleurs par extension. C’est vraiment le baromètre pour savoir si la communauté politique internationale veut réellement éviter le désastre ou non.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui