Trondheim bydrift est responsable des dommages causés à la cathédrale de Nidaros - 3
Balayage de rue. Photo: Pixabay.com

Trondheim bydrift est responsable des dommages causés à la cathédrale de Nidaros

Les travaux de restauration de la cathédrale de Nidaros (NDR) signalent à la police les opérations de la ville de Trondheim (dérive) pour les dommages à la cathédrale de Nidaros qui ont été infligés par un véhicule de balayage le 9 octobre.

Début octobre, une voiture de balayage à Trondheim a causé des dommages à la cathédrale. Une sculpture a été détruite, un coin a été ébréché et plusieurs pierres de l’église ont été rayées. Le travailleur de la restauration de la cathédrale de Nidaros (NDR) rapporte jeudi qu’il rapportera les dommages à la police, écrit l’Adresseavisen.

Découvrez les Aurores Boréales

– Ce n’est pas la valeur matérielle qui est la plus grave ici, mais que ces dommages portent atteinte à la mémoire culturelle. Cette partie de la cathédrale de Nidaros a été restaurée dans les années 1880. La sculpture est de la même période. Le sculpteur et le tailleur de pierre qui a réalisé la sculpture sont morts depuis longtemps. Si nous choisissons de remplacer, ce sera une autre réplique, explique Marianne Vikan, responsable de la communication chez NDR.

Trondheim bydrift a assumé la responsabilité des dommages deux jours après sa découverte. L’entreprise présente ses excuses pour l’incident et annonce que le conducteur de la balayeuse en question les a informés qu’il avait heurté quelque chose pendant sa journée de travail.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– Nous assumons l’entière responsabilité et admettons que nous aurions dû en informer plus tôt, mais cela est dû à une mauvaise communication interne, explique Per Øystein Karlsen, directeur des opérations à Trondheim, qui souligne qu’il s’agissait d’un accident.

NDR remettra le rapport après les vacances. Trondheim bydrift déclare qu’ils attendent une enquête policière avant de décider quoi faire ensuite.

En rapport

Dommages irréparables après un possible vandalisme de la cathédrale de Nidaros

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui