Widerøe pour utiliser un nouvel avion - 3

Widerøe sera la première compagnie aérienne au monde à utiliser l’avion à réaction Embra E-190-E2 ce printemps prochain pour des vols commerciaux. Et l’industrie du tourisme est ravie.

À partir des 24 et 26 avril 2018, Widerøe et le nouveau jet Embra E-190-E2 lanceront respectivement les liaisons Bergen-Tromsø-Bergen et Bergen-Bodø-Bergen.

«Nous pensons que le lien entre le fjord et les montagnes de l’ouest de la Norvège et les expériences de la nature brute du nord de la Norvège, avec ses aurores boréales et son soleil de minuit, deviendra l’un des produits touristiques les plus puissants d’Europe dans les années à venir», déclare Stein, PDG de Widerøe Nilsen.

Découvrez les Aurores Boréales

Dans un communiqué de presse, Widerøe décrit l’avion comme un avion respectueux de l’environnement de nouvelle génération, affirmant que l’avion contribuera à un avenir durable pour l’aviation norvégienne.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

L’industrie du tourisme dans l’ouest et le nord est positive pour le choix des itinéraires.

Si nous espérons développer le tourisme tout au long de l’année pour la Norvège, il est crucial de proposer des expériences dans le nord de la Norvège et dans les fjords norvégiens dans le cadre d’un voyage à forfait. Par conséquent, il est incroyablement agréable que Widerøe facilite considérablement les déplacements rapides entre les deux régions  », déclare Kristian B.Jørgensen, PDG de Fjord Norge AS ..

Aslak Sverdrup, directeur de l’aéroport d’Avinor, déclare que la société a hâte de recevoir l’avion à réaction lors de son atterrissage pour la première fois en Norvège. Margrethe Snekkerbakken, directrice de division d’Avinor, dit qu’il est passionnant de voir quels types d’opportunités le nouveau type d’avion offrira au réseau régional.

«Combiner à la fois une industrie commerciale en croissance et le développement du tourisme offrira de grandes opportunités pour les itinéraires que nous proposons entre les deux régions», déclare Snekkerbakken.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui