90% de Norvégiens en moins prennent des vacances en Turquie - 3

En seulement quatre ans, le nombre de Norvégiens prenant des vacances dans le sud de la Turquie a chuté de 90%. Dans le même temps, le nombre de voyageurs visitant la Grèce, la Croatie et l’Espagne a augmenté.

«Au cours de l’année record 2013, près de 400 000 Norvégiens ont effectué des voyages à forfait en Turquie. Cette année, le nombre était d’environ 40 000 », a déclaré Erik Haug, PDG d’Apollo Reiser.

En raison du manque de demande, 2017 est devenue la première année au cours de laquelle Apollo Reiser n’a pas de vols charters vers la Turquie.

Découvrez les Aurores Boréales

Mais Haug dit que les forfaits traditionnels au soleil sont restés stables au cours des trois dernières années, avec environ un million de vacanciers.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Il y a dix ans, Apollo n’avait qu’un seul vol direct vers la Croatie depuis Oslo. Cet été, nous avons eu 11 vols directs depuis dix villes différentes de Norvège, a-t-il déclaré.

Pourquoi le tourisme a chuté en Turquie tout en restant stable à Londres, en France et en Espagne, victimes de plusieurs attentats terroristes, Haug n’a pas de réponse concrète.

«Ce que nous voyons d’après nos chiffres, c’est que les destinations populaires et les« habitués »typiques des Norvégiens, comme Londres, peuvent résister à une publicité plus défavorable que d’autres», a-t-il déclaré.

En général, Haug fait état d’une activité de voyage historiquement élevée, avec une augmentation de 20% du nombre de voyages vendus par rapport à l’année dernière.

Un analyste, qui souhaitait rester anonyme, a émis l’hypothèse que de nombreux Norvégiens pourraient être sceptiques quant à la réalité des attentats terroristes en Grande-Bretagne, en France et en Espagne, bien que moins de ceux signalés en Turquie.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui