La consommation de viande continue d'augmenter - Norway Today - 3

Malgré l’incitation à limiter la consommation de viande pour des raisons à la fois climatiques et de santé, la consommation de viande chez les consommateurs norvégiens a augmenté pour la sixième année consécutive.

Cela a été montré dans les chiffres du rapport « Meat Conditions 2017 », a écrit le journal Nationen.

Le rapport annuel de l’association « Animalia » a montré que le Norvégien moyen a mangé 54 kilogrammes de viande l’année dernière. Il s’agit d’une augmentation de 0,3 kg (ou 0,5 %) par rapport à 2015. Depuis 2010, la consommation de viande a augmenté de près de 4 kilogrammes de viande par habitant.

La consommation de poulet a augmenté de 6,3 %, tandis que la consommation d’agneau a diminué de 4,3 %. Depuis 2008, la consommation d’agneau a diminué de 15 %, soit 0,6 kg par
personne, ce qui a entraîné un surplus dans la production de viande de saucisse d’agneau.

Les organisations climatiques et environnementales ne sont pas satisfaites du développement

«Nous aurions souhaité une réduction de la consommation de viande en ligne avec les objectifs climatiques et les conseils de santé.

Les chiffres montrent que nous avons un long chemin à parcourir pour manger plus de fruits, de légumes et de poisson », a déclaré Anja Bakken Riise, chef de « Framtiden i våre hender » (L’avenir entre nos mains), aux Nationen. Elle pense que les prix de la viande devraient être plus élevés et qu’il devrait y avoir moins de publicité pour les produits carnés.

L’Association suédoise de conservation n’est pas non plus satisfaite du développement. Général
La secrétaire, Maren Esmark, estime que manger moins de viande est la meilleure mesure climatique que nous puissions prendre. Elle convient que les prix de la viande doivent augmenter.

Le ton était assez différent chez les agriculteurs. Le leader de la Confédération norvégienne, Lars Petter Bartnes, était très satisfait des chiffres.

« La production de viande norvégienne est l’une des contributions les plus importantes au marché alimentaire norvégien, et il est bon qu’il y ait une croissance de la consommation de viande », a déclaré Bartnes.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui