Une victime d'intimidation reçoit un règlement à l'amiable de la municipalité de Trondheim - 3

La municipalité de Trondheim a conclu un accord avec une femme de 19 ans qui a été gravement harcelée à l’école secondaire. Les parties devaient se rencontrer au tribunal le mois prochain.

La jeune fille de 19 ans était tellement bouleversée à l’école secondaire qu’elle souffrait à la fois d’un trouble de stress post-traumatique et est devenue médicalement invalide, a rapporté NRK News.

Le montant de l’indemnité dans l’accord extrajudiciaire est confidentiel. Le règlement contient également plusieurs autres points que la municipalité doit remplir.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les parents de la fillette ont déclaré à NRK que leur fille « avait enfin été entendue ». Dans le même temps, ils ont souligné qu’il n’y avait ni gagnant ni perdant dans ce cas, et ont souligné que « le temps perdu à l’école, passé et futur, le manque de socialisation avec les autres étudiants et une jeunesse ruinée sont des choses qui peuvent ne jamais être remplacé ou réparé.’

Découvrez les Aurores Boréales

L’intimidation a eu lieu pendant plusieurs années, et une grande partie s’est produite sur les réseaux sociaux.

L’avocat de la famille, Arvid Kjærvik, a déclaré que dans l’ensemble, il valait mieux pour le jeune de 19 ans de conclure un règlement que d’avoir à engager une action en justice.

« Le président acceptera l’accord lors d’une réunion à huis clos mardi, et avant cela, l’affaire n’est pas terminée », a souligné Kjærvik.

La municipalité de Trondheim ne souhaite pas commenter le règlement, sauf que la directrice municipale, Camilla Trud Nereid, a déclaré que la municipalité était heureuse d’être parvenue à une solution dont les deux parties peuvent être satisfaites.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui