Raja espère que la campagne #metoo aide les femmes des minorités - 3
Oslo.Le parti libéral’.Abid Raja.Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Abid Raja (V) espère que la lutte pour l’égalité des sexes pour les femmes des minorités pourra attirer autant d’attention que la campagne #metoo. Il demande à plusieurs hommes de la minorité de monter à bord.

Le vice-président du parti de Gauche et membre de la présidence du Parlement a relevé les défis particuliers auxquels sont confrontées les femmes des minorités, lorsqu’il est monté sur le podium à l’occasion de la Journée internationale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes samedi dernier.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Je ne vais pas sous-estimer la lutte pour l’égalité des sexes des femmes blanches, car il y en a beaucoup là-bas, mais c’est tellement bien que vous soyez solidaire des femmes des minorités aussi, car c’est extrêmement douloureux pour les femmes des minorités qui, heureusement, la majorité des femmes ont été libérées de », a déclaré Raja.

– Les femmes des minorités commencent le combat tôt et par le bas, avec tout, du droit de participer à des activités récréatives, en choisissant : leurs amis, quoi porter, l’éducation, à quelle heure rentrer à la maison et le droit de choisir leurs partenaires romantiques et le droit de choisir si l’on veut se marier. Nous ne devons pas nous retrouver dans cette voie, nous devons supprimer le contrôle social », a déclaré un Raja clairement engagé.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La Journée internationale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes a été marquée samedi par des événements dans plusieurs villes norvégiennes. À Oslo, environ 400 personnes ont participé à une marche aux flambeaux qui s’est terminée devant le bâtiment du Parlement.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui