160000 nouveaux cas de VIH en Europe l'année dernière - 3

160 000 personnes ont reçu un diagnostic de VIH en Europe l’année dernière, la plupart en Europe de l’Est.

Dans l’UE, plus de 29 000 personnes ont contracté le VIH en 2016, une légère baisse par rapport à l’année précédente, selon un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon Andrea Ammon, responsable de l’ECDC, il faut trois ans entre le moment où les personnes sont infectées et le diagnostic, ce qui rend le traitement plus difficile et les perspectives du patient se détériorent.

La plupart des nouveaux cas infectieux ont été détectés dans des pays d’Europe de l’Est tels que la Russie, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, où les taux d’infection ont augmenté par rapport au reste du monde.

«L’épidémie de VIH continue de croître à un rythme alarmant dans la région européenne, principalement dans la partie orientale», a déclaré la directrice régionale de l’OMS en Europe, Zsuzsanna Jakab.

L’Ukraine a atteint un sommet sur la liste de l’année dernière des cas d’infection par le VIH les plus récemment détectés par habitant, avec 33,7 pour 100 000 habitants.

La Lettonie a le moins de cas en Europe avec 18,5 pour 100 000 habitants.

La Journée mondiale du sida est célébrée chaque année le 1er décembre.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui