Forte pollution de l'air à Bergen - 3
Pollution de l’air.Photo: pixabay.com

Bergen est aux prises avec une pollution atmosphérique élevée depuis deux jours.

Le conseil municipal de Bergen n’augmentera pas le péage mais a demandé à l’Administration norvégienne des routes publiques (Statens vegvesen) d’envisager des mesures.

En cas de pollution atmosphérique élevée (niveau rouge) pendant deux jours consécutifs, le conseil municipal peut décider d’introduire des entraves telles que l’augmentation du péage ou la conduite de données. Ce fut le cas mardi, où la pollution de l’air à Bergen a été mesurée au niveau rouge.

Le conseil municipal avait annoncé à l’avance qu’un quintuple aux heures de pointe pourrait être introduit pour réduire la circulation, mais mardi, ils ont choisi de ne pas augmenter les frais de péage car la pollution de l’air diminuerait mercredi.

Mercredi après-midi pourtant, les mesures de la qualité de l’air se sont montrées à nouveau rouges à plusieurs endroits de la ville, selon Bergens Tidende. Malgré cela, le conseil municipal n’introduira aucun des remèdes. « Les mesures les plus efficaces contre la poussière des routes relèvent de la responsabilité de l’administration norvégienne des routes publiques et il leur est conseillé de les suivre », écrit la conseillère municipale Julie Andersland (V) dans un SMS à Bergens Tidene.

Toujours à Oslo, une forte pollution atmosphérique a été mesurée mercredi.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui