Met en œuvre un programme de subventions controversé pour les artistes - 3
Munch peinture. Pikene på broen. (Les filles sur le pont). Photo: Nasjonalmuseet

Le gouvernement met en œuvre un programme de subventions controversé pour les artistes

Le gouvernement procède à une modification controversée du système de subventions pour les artistes. C’est devenu clair après la réunion de mercredi au sein de la commission famille et culture du Parlement

Il s’agit du premier rapport d’artiste complet depuis plus de 20 ans, mais il n’est pas bien accueilli par les artistes eux-mêmes. La modification du programme de subventions a été proposée par la ministre de la Culture Linda Hofstad Helleland lors de la présentation du budget de l’État cet automne.

Selon NRK, la proposition a fait fureur dans les cercles d’artistes.

L’un des changements suggérés par Hellesland est que les associations d’artistes ne devraient proposer que les personnes qui siégeront dans les 24 différents comités qui versent annuellement 300 millions de NOK aux bourses d’artistes. Un comité de cinq personnes nommé par l’État doit prendre les décisions finales.

Les artistes estiment que le droit de nomination aux comités d’allocations devrait appartenir aux artistes eux-mêmes.

– Le but est d’assurer l’influence des artistes d’une bonne manière et que l’argent que nous dépensons profitera aux artistes de tout le pays. Nous trouverons la meilleure façon de stimuler les vocations libres grâce à de bonnes bourses à long terme, déclare Terje Breivik, porte-parole politique des libéraux.

La présidente de Norske Billedkunstnere, Hilde Tørdal, est déçue.

– Mais nous allons continuer à nous battre, et la plupart des organisations d’artistes vont le faire. Nous sommes 20 organisations qui ont combattu ce changement à l’automne, dit-elle à NRK.

En octobre, des centaines d’artistes ont participé à une manifestation contre la proposition du gouvernement concernant le budget de l’État pour 2018, portant les masques «Scream».

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui