Un sympathisant de l'EI détenu - Norway Today - 3
Clôture surmontée de fil de fer barbelé. Photo : Pixabay.com

Une femme étrangère dans la trentaine a été accusée d’avoir tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre l’EI et a été incarcérée pendant quatre semaines en prison.

Pendant son incarcération, la femme s’est vu interdire de courrier et de visite, rapporte VG.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La femme a d’abord été arrêtée en Italie avant d’être remise à la Norvège. Mardi, elle a été arrêtée par le Service de sécurité de la police (PST) à Gardermoen.

La femme est accusée d’avoir tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre l’EI. PST pense que la femme était en route pour la Syrie pour rencontrer un soldat étranger avec qui elle a une relation.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– Elle est accusée de tentative de participation à une organisation terroriste – l’EI, confirme le conseiller de police Per Niklas Hafsmoe du PST au journal.

« Il y a eu une longue enquête sur elle. Cela a commencé après que nous ayons reçu une demande du tribunal d’Angleterre », a déclaré l’avocat de la police.

La femme est défendue par l’avocate Mona Danielsen de la Storrvik Advokatfirma.

– « Elle nie toute culpabilité. En dehors de cela, je ne peux pas commenter la question », a déclaré Danielsen.

La femme n’est pas citoyenne norvégienne, comme cela a été signalé pour la première fois, mais a déjà demandé l’asile en Norvège. D’après ce que VG sait, c’est une citoyenne somalienne qui a immigré en Norvège en 2013 et qui a un permis de séjour temporaire.

NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui