La Chine va créer un marché national d'échange de droits d'émission de carbone - 3
Shanghaï

La Chine a annoncé la création de ce qui devrait être le plus grand marché d’échange de carbone au monde. Le marché couvre initialement le secteur de l’électricité, mais s’étendra progressivement à l’industrie et à d’autres secteurs.

– Il est très encourageant que la Chine ait annoncé la création d’un marché national d’échange de droits d’émission de carbone. Le système devrait être le plus grand du monde. Il s’occupera dans un premier temps du secteur de l’électricité.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Le fait que le pays avec les émissions les plus importantes lance un système national de tarification du carbone est un pas en avant important. Cela pourrait signaler l’action climatique la plus importante au monde jusqu’à présent, a déclaré le ministre du Climat et de l’Environnement, Vidar Helgesen.

On estime que la production d’électricité en Chine – basée en grande partie sur des centrales électriques au charbon – représente environ 30 à 40 % des émissions totales de CO2 de la Chine. La mise en place d’un marché chinois d’échange de carbone pourrait représenter une étape importante vers la réalisation de l’accord de Paris.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

– La Norvège, par l’intermédiaire de l’Agence norvégienne pour l’environnement, a eu ces dernières années une coopération unique avec des partenaires chinois pour développer le système national d’échange de droits d’émission de carbone. Grâce à cet effort, la Norvège a contribué à jeter les bases de réductions potentiellement importantes des émissions en Chine, déclare Vidar Helgesen.

Selon les autorités chinoises, il faudra encore deux à trois ans avant que le marché ne soit opérationnel. Le gouvernement chinois mettra d’abord à disposition un aperçu de tous les producteurs du marché de l’électricité et créera un registre pour le marché des échanges de carbone.

Selon la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC), qui est responsable de la politique climatique en Chine, des secteurs supplémentaires seront inclus dans le système de marché du carbone à partir de 2020.

Source : gouvernement.no/ La Norvège aujourd’hui