Assemblée nationale extraordinaire au KrFU - 3

Huit comtés exigent une assemblée nationale dans la KrFU

Huit comtés ont décidé d’exiger une réunion nationale extraordinaire au sein de l’Organisation des jeunes démocrates-chrétiens (KrFU) en raison du traitement de l’avertissement de harcèlement de Julia Sandstø (20).

En plus d’exiger une assemblée nationale extraordinaire, les conseils départementaux demandent l’ouverture d’un débat public sur la question du harcèlement sexuel dans le parti et ses communications avec les médias, ainsi que sur l’élection d’une nouvelle assemblée centrale.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– C’est nécessaire dans la situation à laquelle nous avons été confrontés, dit Simen Bondevik, chef du comté d’Akershus KrFU, à Dagbladet.

Julia Sandstø a été interrogée à Aftenposten et a déclaré qu’elle avait averti plusieurs fois deux dirigeants du KrFU qu’elle était harcelée et poursuivie par un politicien aîné du KrFU. Après avoir accepté de se rencontrer au bureau principal des chrétiens-démocrates (KrF) après l’annonce, elle aurait été méprisée par un autre membre du parti avant cette réunion.

Découvrez un magnifique Fjord

– L’affaire était terminée et terminée il y a deux semaines s’ils avaient dit pardon. Quand ils soulèvent des doutes sur mon histoire, je dois parler. Je ne suis probablement pas la première ni la dernière à être victime de harcèlement de la part du KrFU, dit-elle.

La dirigeante du KrFU, Martine Tønnessen, est actuellement en congé de maladie, ce qui semble être endémique parmi les principaux politiciens pour le moment, mais se réfère à une déclaration précédente dans laquelle elle déclare qu’elle prend la question au sérieux, mais qu’elle n’accepte pas les allégations de Sandstø. Elle se réfère au Secrétaire général de la KrFU, Otto Galtung, pour de plus amples commentaires sur la question.

– Il y a des choses que nous pourrions mieux gérer rétrospectivement dans le cas de Julia il y a deux ans. Nous avons regretté cela et nous le faisons encore une fois, dit-il à Dagbladet.

Il dit qu’ils auront une révision des directives au conseil de pays en janvier et que la KrFU poursuivra le dialogue avec Sandstø et tournera chaque pierre dans le processus.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui