Joshua French merci pour le soutien - 3

Joshua French merci pour le soutien

Dans un article sur le blog de sa mère, Joshua French remercie ceux qui l’ont soutenu au cours des années où il a été emprisonné au Congo.

– Merci beaucoup à tous ceux qui ont prié, écrit des lettres ou envoyé de l’argent pour me soutenir ou m’aider d’une autre manière. Sans vous, je n’y serais pas parvenu, écrit le français dans le billet de blog, qui a été mentionné pour la première fois par VG.

Il profite également de l’occasion pour envoyer des pensées à la famille de Tjostolv Moland.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– Il est encore incompréhensible que mon ami, Tjostolv Moland, ne soit pas ici aujourd’hui, mais qu’il ait fini sa vie au Congo il y a plus de quatre ans, écrit-il.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– Je me débrouille. S’entraîne tous les jours et écrit un petit peu dans mon bokk qui doit arriver l’année prochaine, continue le français, et remercie également les autorités norvégiennes et ses représentants qui ont travaillé pour l’aider à rentrer chez lui en Norvège.

French et Moland étaient au Congo lorsque leur chauffeur Abedi Kasongo a été tué le 5 mai 2009. Tous deux ont été arrêtés, soupçonnés de meurtre. Tous deux ont nié être coupables. Le 18 août 2013, Tjostolv Moland, 32 ans, a été retrouvé mort dans la cellule qu’il partageait avec des Français à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa.

Le 17 mai dernier, la Première ministre Erna Solberg a confirmé que le français avait été transféré en Norvège le même jour. Le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Børge Brende, a déclaré que le français avait été transféré pour des raisons humanitaires.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui