Les auteurs norvégiens en rébellion - Norway Today - 3
Jan Ove Ekeberg. Photo: Wikipedia.org

Auteurs en rébellion contre l’association des auteurs anciens

Plusieurs auteurs pensent qu’il est trop difficile de devenir membre de l’Union des auteurs norvégiens (Den Norske Forfatterforening). Au lieu de cela, beaucoup se sont inscrits à l’Association des auteurs récemment créée (Forfatterforbundet).

Plusieurs auteurs norvégiens bien connus pensent que l’Union des auteurs norvégiens est une organisation pour l’élite et que les écrivains qui devraient devenir membres sont rejetés par elle, écrit NRK.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Avec cela en toile de fond, l’auteur et ancien présentateur de nouvelles de TV 2, Jan Ove Ekeberg, a réuni plus de 300 co-auteurs au sein de son Association des auteurs. Parmi ceux-ci se trouvent des écrivains célèbres comme Hans Olav Lahlum, Trude Teige, Tom Kristensen et Hanne Kristin Rohde en plus de Tom Egeland.

– Je considère l’Union des auteurs norvégiens comme une association d’élite. Il n’y a pas de place pour moi là-bas. Ce n’est pas bon. Je postulerai lorsqu’ils joueront le rôle d’un véritable syndicat, dit Kristensen au National Broadcaster.

Découvrez les Aurores Boréales

L’Union norvégienne des auteurs compte environ 650 membres. Pour devenir membre de l’organisation vieille de 125 ans, il faut avoir écrit au moins un livre littéraire pour adultes considéré comme ayant une valeur littéraire. C’est surtout l’exigence discrétionnaire à laquelle plusieurs membres pourraient réagir.

La chef de l’Union des auteurs norvégiens, Heidi Marie Kriznik, n’est pas d’accord avec l’idée que l’organisation est une association d’élite. Elle comprend cependant la nécessité pour les écrivains de s’organiser en syndicat.

– Je crois qu’il y a un besoin d’un syndicat comme l’Association des auteurs depuis longtemps. Les plasticiens ont pour exemple deux associations depuis plus de 25 ans, précise Kriznik.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui