Personne ne sait quand les nouveaux passeports et cartes d'identité arriveront - 3

De nouveaux passeports et cartes d’identité nationales devraient empêcher les abus et accroître la sécurité. Après plusieurs années de retard, le ministère de la Justice a suggéré qu’ils pourraient être délivrés d’ici 2020. Mais personne ne garantira quoi que ce soit.

La première proposition de cartes d’identité nationales est déjà arrivée en 2007, et dans le projet de budget de l’État quelques années plus tard, un gouvernement optimiste a calculé avec les revenus des frais de la carte. Cependant, le projet a été élargi et est devenu plus compliqué. Un certain nombre de dates de lancement ont été rompues, jusqu’au 1er avril de cette année.

La nouvelle carte d’identité contiendra les mêmes informations qu’un passeport et devrait, en principe, pouvoir remplacer le passeport lors des déplacements dans l’espace Schengen.

Découvrez un magnifique Fjord

Aucune garantie

« Il est vraiment temps de les mettre en place, et tout est question de sécurité et de qualité », a déclaré le secrétaire d’État Thor Kleppen Sættem de Høyre (H) au ministère de la Justice et des Affaires d’urgence.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Mais cela n’arrivera pas cette année, comme promis précédemment. Selon la correspondance entre les ministères, il avait été prévu de les faire sortir l’année prochaine.

Seront-ils émis en 2019 ?

« Je n’ose garantir à aucun moment. » Il est vrai qu’il y a eu différents moments évoqués
en 2019, mais Sættem a toujours fait l’objet de quelques réserves.

 »Il semble que ce ne sera pas 2019. Ce sera peut-être 2020? Je plaisante, 2020 », a-t-il déclaré.

Autocritique

Sættem a admis que le travail de développement n’avait pas été assez bon.

« Je ne suis pas satisfait du travail du fournisseur, mais je ne suis pas non plus satisfait de la façon dont la police et le ministère de la Justice ont traité l’affaire », a-t-il déclaré.

Dans le même temps, il a fait valoir que tous les acteurs ont récemment dépensé beaucoup de ressources pour mettre le projet sur la bonne voie.

Le directeur professionnel, Atle Roll-Matthisen de la Direction de la police est d’accord avec l’autocritique.

 »La police est propriétaire de ce projet. Nous avons une grande responsabilité et il ne fait aucun doute que nous ne sommes pas satisfaits de nos propres efforts », a-t-il déclaré.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui