Tromsdal accusé d'avoir loué des torpilles - 3

Tromsdal accusé d’avoir loué des torpilles

L’homme d’affaires Christer Tromsdal est accusé d’avoir engagé des torpilles pour blesser ou tuer un juge non professionnel dans une affaire pénale contre lui en 2012.

La police pense que Tromsdal a collaboré avec un membre de gang connu dans la trentaine, les inculpant tous les deux pour avoir tenté de déjouer la justice, dans des circonstances particulièrement aggravantes, rapporte VG.

L’arrière-plan est un cambriolage d’une maison privée à Asker en juin 2012. Deux hommes masqués ont fait irruption dans la maison individuelle d’un couple marié armé d’un traîneau et d’une batte de baseball. Les deux ont poursuivi le mari jusqu’à ce qu’il récupère une arme de poing sur la table de chevet et la braque sur eux. La police pense que les hommes sont entrés dans la mauvaise maison. Dans la maison voisine vivait un homme qui est un juge expert qualifié qui faisait partie d’une affaire pénale contre Tromsdal, qui à l’époque était allé devant le tribunal de district d’Oslo.

Découvrez un magnifique Fjord

S’ils sont condamnés, Tromsdal et l’autre inculpé risquent jusqu’à dix ans de prison. Tous deux nient avoir connaissance de l’incident et plaident non coupables des charges retenues contre eux.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

La défenseure de Tromsdal, Mette Yvonne Larsen, dit croire que la police a arrêté le mauvais gars.

– L’affaire repose uniquement sur des témoins qui sont eux-mêmes des criminels et, comme nous le percevons, ont des motifs de faire de fausses déclarations. Depuis un an et demi, il demande à comparaître devant le tribunal pour expliquer son point de vue sur la question. Cela n’a pas été accordé par la police, dit-elle.

Le procureur de l’État Stein Vale a déclaré que Tromsdal s’était déjà expliqué à la police.

– En raison de ses exigences relatives à la lecture de documents relatifs à l’affaire, il a choisi de ne pas faire d’autres déclarations. Je suppose qu’il est maintenant prêt à s’expliquer une fois de plus, dit Vale à VG.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui