Plus de 170 campings illégaux à Oslo l'année dernière - 3
Campings illégaux

Plus de 170 campings illégaux ont été enregistrés à Oslo l’année dernière. La municipalité patrouille maintenant pour empêcher les personnes non autorisées d’entrer dans les sites des sans-abri.

« Le plus grand défi est l’effet qu’elle a sur la nature », a déclaré Hélène Berger, directrice par intérim du département des espaces urbains et des espaces verts de City Environment, au journal Aftenposten.

Découvrez les Aurores Boréales

L’année dernière, selon le journal, plus de 90 campeurs ont été enregistrés dans les bois, et 80 dans les zones de construction. De plus, plus de 200 « nuitées » ont été signalées dans les bois. Berger a montré que les couchages sont souvent laissés avec des paquets de nourriture. et d’autres déchets jonchent les alentours.

Sur les questions d’Aftenposten sur les défis associés aux sans-abri, Berger a déclaré qu’ils étaient là tout le temps.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Maintenant, nous avons des patrouilles opérationnelles tous les jours pour observer et nettoyer.

Il y a des gardes dans le centre-ville et dans le parc Frogner. Notre tâche est de traiter les symptômes », a déclaré Berger au journal.

Elle dit que les mesures fonctionnent, et que la Ville Environnement n’avait presque pas eu besoin de la police en 2017, mais qu’il est souvent difficile de communiquer avec les sans-abri.

 »Beaucoup ne savent ni lire ni écrire. Ils ne veulent pas de contact avec les pouvoirs publics. Ensuite, il est important que les agences et les organisations qui sont en contact avec eux parlent ensemble. »

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui