Les faibles niveaux d'eau arrêtent la pêche au saumon à Gaula - 3

La direction de la pêche de Gaula a cessé de pêcher vendredi dans la partie supérieure du fleuve. La raison en était que le niveau d’eau de Gaula est très bas.

La décision s’appliquait en amont de Hulta à Haltdalen. En outre, la pêche à Bua, Fora et Sokna a également été arrêtée, a écrit le journal Trønderbladet.

Le Conseil des pêches a signalé sur le site Web du Gaula Nature Centre que Gaula se trouve dans une situation très inhabituelle et que le Conseil n’est pas à l’aise avec cela.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« L’eau est extrêmement basse et les poissons se coincent dans le reste du corps », a déclaré le conseil d’administration.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

En juin, le journal écrivait que le niveau d’eau de la rivière était si bas que la gestion des pêcheries de Gaula, pour la première fois dans l’histoire, avait été forcée d’introduire ce qu’on appelle la «pêche légère» qui impose des restrictions sur l’utilisation des équipements.

Le saumon est pêché dans la rivière, mais beaucoup de saumons sont petits. Jusqu’à présent en juillet, 265 saumons ont été capturés, dont environ la moitié ont été laissés de côté.

La gestion des pêcheries de Gaula a signalé que la règle de pêche dans la partie supérieure de Gaula est valide jusqu’à ce qu’il y ait des pluies importantes.

En 2005, Gaula devient la meilleure marque de saumon norvégien avec une quantité inventoriée de 37,5 tonnes. Tant à Gaula qu’à Orkla, les stocks de saumon étaient en baisse il y a quelques années, avec peu de retour de saumon.

« Cela était probablement dû à quelques années de poux du saumon dans l’extérieur du Trondheimsfjord », a déclaré la chercheuse en saumon Eva Bonsak Thorstad de l’Institut norvégien de recherche sur la nature au journal Adresseavisen fin juin.

En raison des fortes limitations de la pêche, le saumon dans le fjord a de nouveau augmenté. Au cours des 30 dernières années, les captures dans la mer et les rivières de Norvège ont été réduites de 1 500 tonnes à entre 500 et 600 tonnes.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui