Illustration.Accidents de moto

Les chiffres préliminaires montrent que 22 personnes ont perdu la vie dans la circulation estivale au cours des mois de juin et juillet de cette année. C’est deux de plus qu’au cours de la période correspondante de l’année dernière.

Les chiffres préliminaires de Veivesenet montrent que 10 personnes ont perdu la vie sur les routes norvégiennes jusqu’à présent en juillet, autant que l’année dernière. La moitié de ces décès étaient des accidents MC.

« C’est décevant, mais malheureusement, nous entrons dans une tendance négative. Nous constatons qu’une proportion nettement croissante des personnes tuées dans la circulation routière sont des motocyclistes », déclare Terje Moe Gustavsen, directeur général adjoint.

Par rapport aux conducteurs, le risque d’être tué ou gravement blessé est 16 fois plus élevé pour les conducteurs de motos lourdes.

Au cours des sept premiers mois de l’année, 55 personnes ont perdu la vie sur les routes norvégiennes, soit trois de moins qu’à la même époque l’an dernier.

Sept personnes sont mortes sur les routes du Hordaland, tandis que le Finnmark n’a eu aucun accident mortel cette année.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui