Les habitudes de consommation sont bouleversées - 3

La chaleur a bouleversé les habitudes de consommation des Norvégiens

Cet été, les Norvégiens ont acheté plus de vin clair que de vin noir ou pour la première fois de l’histoire. – La raison du changement des habitudes de consommation est assez évidente, dit Vinmonopolet.

Les chiffres sont clairs: en juillet, 2,8 millions de litres de vin blanc et mousseux ont été vendus, alors que «seulement» 2,5 millions de litres de vin rouge ont été vendus par le monopole d’État.

– Si nous combinons les produits plus légers, tels que le cidre, le blanc, le rosé et le vin mousseux – et les comparons avec des produits plus foncés comme le rouge, les fruits et le vin aromatisé, nous voyons que nous avons vendu 57% des produits plus légers, tandis que les produits plus foncés ne représentait que 43 pour cent des ventes de vin, déclare le directeur de la communication à Vinmonopolet, Halvor Bing Lorentzen à NTB.

Découvrez un magnifique Fjord

Jamais auparavant plus de produits plus clairs n’ont été vendus que les plus foncés.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– Ce n’est pas courant. L’année dernière, la distribution en juillet était de 50/50, mais si vous reculez encore plus loin, la part des vins plus légers était bien inférieure à cela.

Été et soleil

Le directeur de la communication pense avoir l’explication sur les raisons pour lesquelles les produits plus légers gagnent cet été:

– C’est peut-être évident. L’été chaud et ensoleillé a amené de nombreuses personnes à modifier leurs habitudes d’achat. Ils veulent des produits plus frais, plus légers et plus lumineux, dit-il.

– Les habitudes alimentaires changent également pendant l’été. Nous mangeons beaucoup de fruits de mer et de crustacés, puis il convient mieux avec du vin blanc que du vin rouge.

Boom du vin rosé

En juillet, les ventes de vin rouge ont chuté de 11,5 pour cent par rapport à juillet de l’année dernière. Dans le même temps, les ventes de vins rosés ont augmenté de 35 pour cent, les ventes de vins blancs de 13 pour cent et les ventes de bulles de 12 pour cent.

– La part de marché du vin blanc et des produits effervescents n’a jamais été aussi grande qu’en juillet, souligne Lorentzen.

Les ventes totales en litres d’alcool de Vinmonopolet ont augmenté de 2,3% de juillet de l’année dernière à cette année, tandis que les ventes jusqu’à présent cette année sont de 2,5% supérieures à celles du premier semestre de 2017.

– Il n’y a pas un grand changement de volume, mais il y a de grandes différences dans les produits que les gens achètent maintenant, dit Lorentzen.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui