13 % d'expulsions en moins cette année - 391 personnes expulsées du pays en juillet - 3
En voyageant. Photo : La Norvège aujourd’hui Media

La police a expulsé 2 898 personnes au cours des sept premiers mois de l’année. En juillet, 391 personnes ont été expulsées de Norvège.

Le nombre d’expulsions dites forcées au cours des sept premiers mois de l’année était de 13% inférieur à celui de l’année dernière à la même époque, lorsque 3 322 personnes ont été renvoyées, rapporte mercredi l’Unité de l’immigration de la police (PU).

Découvrez les Aurores Boréales

Sur les 2 898 déportés, un tiers (1 034 correspond à 36 %) l’étaient pour des motifs criminels. C’est 2% de moins que les sept premiers mois de l’année dernière, lorsque 1 269 personnes ont été condamnées à des peines.

Parmi eux, un cinquième, 19 pour cent, venaient de Pologne, 14 pour cent de Roumanie et 10 pour cent de Lituanie. Les peines représentaient 91 pour cent des personnes expulsées.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Sur les 391 personnes expulsées en juillet, 131 personnes (34 %) avaient au moins une entrée dans leur casier judiciaire. 315 personnes étaient dans la catégorie des perdus et expulsés, 35 dans la catégorie des refus d’asile et 41 dans la catégorie Dublin / Pays tiers sûr.

Au total, 17 mineurs ont été expulsés en juillet. Tout le monde était avec un gardien ou un membre de la famille proche.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui