Deux morts dans un accident de pétrolier à Stadlandet - 3

Le marin d’une quarantaine d’années qui avait été hospitalisé après un accident à bord d’un pétrolier à Stadlandet samedi est décédé.

C’est ce qu’a déclaré l’hôpital d’Ålesund dimanche matin. Un homme de 70 ans a également perdu la vie dans l’accident. Les deux hommes décédés étaient originaires des Philippines et d’Espagne, a rapporté le porte-parole de Fjord Shipping, Hugo Matre, à NTB.

Le principal centre de secours du sud de la Norvège a été informé de l’accident à 04h30 samedi matin. Le navire, baptisé Key Fighter et immatriculé à Malte, se trouvait alors à 13 milles marins de la ville.

« Nous avons immédiatement envoyé un hélicoptère de sauvetage de Florø, le centre de sauvetage le plus proche », a déclaré Cecilie Øversveen, chef des secours, à NTB.

L’hélicoptère est arrivé au navire peu après 17 heures. Quelques minutes plus tard, les deux marins, appartenant à un équipage de 14 personnes, étaient en route pour l’hôpital d’Ålesund.

Le plus âgé des deux a été confirmé décédé peu de temps après son arrivée à l’hôpital.

Les hommes travaillaient dans un char lorsqu’ils ont été retrouvés inconscients, précise le district de police de l’Ouest. C’était l’équipage qui les avait sortis du char.

Le navire était en route de la Norvège vers l’Angleterre lorsque l’accident s’est produit.

Selon la police, les deux hommes ont peut-être été exposés au gaz toxique, le sulfure d’hydrogène, mais à part cela, ils ne peuvent pas encore se prononcer sur la suite des événements. La Direction maritime et la Havarikommission ont été informées de l’accident.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui